‘‘L’AUTODISCIPLINE : ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions’’

Bonjour à vous, les ”Abécistes” mordu/es de l’organisation et du classement !

Depuis l’âge adulte, en prévision de la nouvelle année, je m’inscris dans l’exercice des résolutions. Comment améliorer mon bien-être intérieur? Comment donner un meilleur sens à ma vie? Comment entraîner des gestes positifs auprès de mes proches, ma famille, mes ami/es, mes collègues? Comment améliorer mon empreinte environnementale?

Une nouvelle année vient tout juste de se pointer le nez. Oh! me dis-je, encore rien pour me rajeunir 😉 Enfin, je parle pour moi. Et j’ose supposer qu’à l’aube d’une nouvelle étape, commencer par parler de l’âge signifie que les années finissent par nous rattraper… Comment éviter de cheminer inutilement vers l’inéluctable?

Et, qu’elle soit longue ou courte, ma liste de BONNES RÉSOLUTIONS constitue la première étape vers une autodiscipline de changement.

Pour appliquer mes BONNES RÉSOLUTIONS, je commence par identifier quels changements je dois opérer?  Quelles habitudes ont des conséquences néfastes pour moi et me rendent suffisamment insatisfaite pour m’amener à prendre une résolution?

Pour me motiver, je m’autodiscipline : pourquoi est-ce que je souhaite faire ce changement dans ma vie? Quels sont les efforts que je suis prête à faire? Quelle satisfaction actuelle suis-je prête à abandonner pour accéder à une nouvelle satisfaction davantage bénéfique pour moi? Quels sont les moyens concrets pour y arriver?

Pour plus de facilité, je régule mon autodiscipline à l’aide de la méthode ‘’SMART’’ et de ses objectifs…

  • Spécifiques : ‘Clairs, simples et compréhensibles’’.
  • Mesurables : ‘Quant au degré d’avancement’’
  • Accessibles : ‘’Sans mettre la barre trop haut’’
  • Réalistes : ‘’Tout à fait possibles selon mes moyens’’
  • Temporels : ‘’Selon un échéancier défini et possible à respecter’’

Dans cette autodiscipline du renouvellement, je sais que j’aurai à vivre les hauts et les bas d’une courbe d’apprentissage menant aux nouveaux comportements souhaités.

Je visualise passer par une 1ère phase d’enthousiasme, transportée par l’idée positive que je me fais du bien-être attendu. Puis, par une 2e phase, douloureuse, liée à l’effort de la mise en œuvre et à la souffrance des automatismes perdus. Enfin, par la 3e phase marquant l’atteinte de réelles satisfactions apportées par les gains accomplis. Eureka!

Au fur et à mesure et pour maintenir le cap, j’apprécie mes petites victoires, je partage ma réussite autour de moi, j’échange avec des personnes qui partagent ma nouvelle habitude. Je m’imprègne de ce nouvel automatisme et le plaisir est à nouveau au rendez-vous !

En tout début d’année, avancer en âge perd de son importance lorsque la discipline de vie choisie nous rend meilleur pour soi, pour les autres, pour l’environnement et dans la façon de mener sa vie.

C’est la grâce que je souhaite aux ”Abécistes” qui vont explorer le blog ‘’L’ABC DU CLASSEMENT’’. En effet, les articles et la formation disponibles sont de précieux guides vers une autodiscipline infaillible dans l’art de gérer ses documents numériques. Votre BONNE RÉSOLUTION d’appliquer la méthode de L’ABC DU CLASSEMENT est une promesse de réelles satisfactions quant aux bénéfices attendus.

Pour cette nouvelle étape qui s’annonce, allez, ABC… Hop! Classé!

Partager l'article
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.